Comment monter sa batterie

Académie Puchol - installer votre batterie

Bienvenue sur le blog de l’Académie Puchol, et plus particulièrement dans cette rubrique consacrée aux conseils matériels. L’objectif ici est de te fournir toutes les informations et astuces nécessaires pour assembler ta batterie de manière optimale, en tenant compte de ton style de jeu et de tes préférences personnelles.

Mon but est de te guider à travers chaque étape, de la préparation de l’espace de jeu jusqu’à l’installation finale de chaque élément de ta batterie que tu aies une batterie acoustique ou électronique. Que tu sois débutant ou expérimenté, que ce soit ta première batterie ou non.

Étape 1 : Préparation du terrain

L’étape initiale et fondamentale dans l’assemblage de ta batterie est la préparation du terrain sur lequel elle reposera. Cette étape peut sembler anodine à première vue, mais elle est essentielle pour plusieurs raisons.

Premièrement, un bon tapis ou une moquette épaisse sous ta batterie assure une stabilité indispensable. Imagine-toi en pleine session, frappant avec tes baguettes avec passion sur tes fûts et cymbales : sans un support adéquat, ta batterie pourrait glisser, bouger ou pire, se renverser.

De plus, le tapis prévient l’usure de ton sol, en particulier si tu joues sur des surfaces susceptibles d’être rayées ou endommagées par le poids et les mouvements de la batterie.

La taille du tapis est un autre point crucial. Je recommande un minimum de 4 mètres carrés. Cette surface devrait être suffisante pour accueillir l’ensemble de la batterie ainsi que ton siège, te laissant assez d’espace pour bouger librement sans risquer de sortir du tapis.

Pense à choisir une moquette relativement épaisse, offrant une adhérence et une absorption sonore optimales. Une moquette trop fine pourrait ne pas offrir l’effet stabilisateur recherché, tandis qu’une trop épaisse pourrait rendre certains mouvements, comme l’utilisation de la pédale de grosse caisse, légèrement plus difficile.

Étape 2 : Montage de la grosse caisse

Fixation de la grosse caisse

La grosse caisse est équipée de pics et parfois de petites pointes rétractables au niveau de ses pieds. Ces dispositifs sont conçus pour s’ancrer fermement au tapis ou à la moquette, empêchant ainsi l’instrument de glisser ou de bouger lorsque tu joues.

Il est essentiel de s’assurer que ces pics soient correctement déployés et bien enfoncés dans le tissu du tapis. Si ta batterie est dotée d’un mécanisme de réglage, ajuste la longueur des pointes en fonction de l’épaisseur de ta moquette pour une fixation optimale.

Conseils pour une stabilité accrue

Positionnement : Avant de fixer la grosse caisse, prends un moment pour décider de son emplacement précis. Idéalement, elle doit être positionnée de manière à ce que tu sois confortable pour atteindre à la fois la pédale de grosse caisse et les autres éléments de la batterie.

Une fois que tu as trouvé l’emplacement idéal, procède au réglage des pics.

Serrage : La plupart des grosses caisses sont équipées d’un système de serrage qui permet de fixer solidement les pieds une fois que les pointes sont enfoncées dans le tapis. Veille à ce que ce système soit bien serré pour éviter tout mouvement inattendu.

Protection du sol : Si tu es particulièrement préoccupé par la protection de ton sol, envisage d’utiliser des protections sous les pointes. Certains batteurs utilisent des petits disques de feutre ou des coussinets en caoutchouc, qui peuvent être placés sous les pics pour éviter les rayures sur les sols délicats.

Étape 3 : Installation de la caisse claire

Positionnement du pied de caisse claire

La caisse claire se fixe sur un trépied spécialement conçu pour soutenir son poids et absorber l’énergie de tes frappes. Pour commencer, déploie le trépied du pied de caisse claire sur le tapis, en t’assurant qu’il est bien ouvert et stable.

L’écartement des pieds doit offrir un bon équilibre, sans être trop serré pour éviter tout basculement, ni trop écarté pour ne pas gêner tes mouvements.

Installation et ajustement de la caisse claire

Réglage du panier : La plupart des pieds de caisse claire disposent d’un mécanisme pour ajuster la taille du panier. Assure-toi que le panier est assez ouvert pour accueillir la caisse claire sans forcer, mais suffisamment serré pour la maintenir fermement en place une fois posée.

Orientation de la caisse claire : Pour les droitiers, le déclencheur de la caisse claire – qui permet de changer de sonorité en activant ou désactivant les timbres – doit être positionné facilement accessible à ta main gauche.

Cela te permet d’ajuster rapidement le son de ta caisse claire pendant que tu joues. Pour les gauchers, adapte cette configuration en conséquence.

Hauteur et inclinaison : Ajuste la hauteur du pied pour que la caisse claire soit à un niveau confortable par rapport à ta position assise. Elle ne doit ni être trop haute, ce qui rendrait difficile l’exécution de roulements précis, ni trop basse, ce qui pourrait gêner ton jeu.

L’inclinaison de la caisse claire est également un facteur clé : un angle léger peut favoriser une frappe plus naturelle et moins fatigante.

Conseils pour une configuration optimale

Teste et ajuste : Une fois la caisse claire installée, prends le temps de t’asseoir et de jouer quelques coups pour tester le confort et l’accessibilité. N’hésite pas à ajuster à nouveau l’orientation, la hauteur, ou l’inclinaison si nécessaire.

Sécurité du montage : Vérifie que tous les serrages sont bien sécurisés pour éviter tout mouvement inattendu de la caisse claire pendant que tu joues.

Étape 4 : Placement des toms

Fixation des toms

Toms montés sur la grosse caisse : Si ta configuration le permet, tu peux fixer les toms directement sur la grosse caisse à l’aide de bras de montage.

Cette méthode est classique et offre une bonne stabilité. Ajuste les bras de manière à ce que les toms soient à portée de main et positionnés à un angle confortable pour ta technique de jeu.

Toms sur supports séparés : Pour une flexibilité maximale, tu peux opter pour des pieds de toms indépendants.

Cette configuration te permet d’ajuster librement la position de chaque tom autour de toi, ce qui peut être particulièrement utile si tu as une configuration de batterie étendue ou si tu recherches un agencement précis pour maximiser ton confort et ta performance.

Ajustement des toms

Placement ergonomique : Le tom alto, le moins grave, devrait être positionné à ta gauche (pour les droitiers) et le plus proche de toi, tandis que le tom médium, légèrement plus grave, devrait se situer juste à côté.

Cette disposition permet des transitions fluides entre la caisse claire, les toms, et les autres composants de la batterie. Pour les gauchers, cette configuration sera inversée.

Angle et hauteur : Ajuste l’angle et la hauteur de chaque tom pour qu’ils soient facilement accessibles. Les toms ne doivent ni être trop élevés, ce qui forcerait tes bras à une position inconfortable, ni trop bas, pour éviter de heurter la grosse caisse ou la caisse claire avec les baguettes.

L’angle des toms devrait faciliter une frappe naturelle et efficace.

Conseils supplémentaires

Vérification de la stabilité : Assure-toi que chaque tom est bien sécurisé et ne bouge pas lorsque tu joues. Un tom instable peut non seulement être distrayant, mais aussi affecter négativement ton jeu.

Espacement entre les fûts : Laisse suffisamment d’espace entre les toms pour permettre une circulation aisée de tes baguettes, sans risque de collision ou d’interférence.

Prendre le temps de bien positionner tes toms transformera ton expérience de jeu, te permettant d’explorer toute l’étendue de ton kit avec aisance et confiance.

Étape 5 : Installation des cymbales

Installation de la cymbale ride

Choisis un pied solide : Opte pour un pied à double embase pour une stabilité maximale. La ride étant souvent jouée avec force, un pied robuste évitera tout basculement.

Réglage de la hauteur : Ajuste la hauteur de sorte que la cymbale soit à portée de main, sans que tu aies à trop lever le bras ou à te pencher.

Angle d’inclinaison : Un léger angle vers toi peut rendre la cymbale plus accessible et confortable à jouer, mais veille à ce qu’elle ne soit pas trop inclinée pour éviter une usure inégale et des dommages potentiels.

Montage de la charleston

Stabilité du stand : Comme pour la ride, un pied de charleston à double embase garantira que tes coups de pied ne feront pas vaciller l’ensemble.

Hauteur et écartement : La hauteur doit permettre à ta jambe de se sentir à l’aise, sans être trop tendue ni fléchie. L’écartement entre les cymbales top et bottom devrait te permettre de contrôler facilement le son ouvert et fermé.

Utilisation des feutres : Assure-toi que les cymbales sont correctement installées entre les feutres protecteurs pour éviter le contact métal contre métal, ce qui pourrait endommager tes cymbales au fil du temps.

Conseils pour les autres cymbales (Crashes, Splashs, etc.)

Placement stratégique : Les cymbales crashes, utilisées pour accentuer certaines parties de la musique, doivent être placées à des endroits facilement atteignables. Une configuration courante pour les droitiers est d’avoir une crash à gauche, au-dessus des toms, et une autre à droite, près de la ride.

Pieds avec perche : Les pieds de cymbale avec perche offrent plus de flexibilité pour positionner tes cymbales autour de ta batterie, surtout si l’espace est limité.

Étape 6 : Finalisation et réglages

Ajustement du siège

Un siège correctement ajusté est essentiel pour un jeu confortable pendant des heures. Assure-toi que ton siège est à une hauteur où tes jambes forment un angle de 90 degrés au niveau des genoux lorsque tes pieds sont sur les pédales. Cela aide à maintenir une posture saine et réduit la fatigue.

Réglage des cymbales et des toms

Prends le temps de jouer un peu et de sentir si les cymbales et les toms sont bien placés. Peut-être que tu trouveras qu’un tom ou une cymbale crash est un peu trop loin ou trop proche. N’hésite pas à faire ces ajustements. Le but est que tu puisses atteindre chaque élément facilement et naturellement sans te surétendre.

Configuration pour gauchers

Si tu es gaucher, la configuration de ta batterie sera le miroir de celle des droitiers. Cela signifie que la grosse caisse sera à ta droite, le charleston à ta droite également, et les toms seront inversés, avec le tom alto le plus proche de la grosse caisse.

Différences clés et conseils

Charleston et ride : Place le charleston là où un droitier mettrait sa ride, et vice versa. Cela te permettra d’accéder facilement à la charleston avec ta main dominante.

Disposition des toms : Commence avec le tom alto à ta droite et arrange les autres toms en descendant vers ta gauche.

Siège et pédales : Ajuste ton siège et tes pédales pour qu’ils soutiennent une posture droite et confortable, adaptée à ta manière de jouer.

Réduction du bruit : Bien régler ta batterie améliore le son et réduit le volume excessif. Pour un entraînement silencieux, opte pour un pad d’entraînement.

Conclusion

Monter correctement ta batterie est une étape fondamentale pour assurer ton confort, ta technique et finalement, ton expression musicale. Un montage soigné nécessite un équipement adéquat. Explorer les options de peaux de batterie te permettra de personnaliser ton style de jeu.

N’oublie pas, il n’y a pas de configuration « unique » parfaite – l’important est d’ajuster ta batterie de manière à ce qu’elle réponde à tes besoins spécifiques et te permette de jouer au mieux de tes capacités.

Expérimente avec différents agencements et réglages jusqu’à ce que tu trouves la configuration qui te semble la plus naturelle et confortable. La personnalisation est clé. Bonne musique !

Tu as aimé cet article ? Partage-le avec des amis :

Télécharge les guides offerts

Télécharge nos cours de batterie offert !

Tes données sont en sécurité et tu pourras te désabonner à tout moment. Voir la politique de confidentialité.