Le triolet de doubles croches avec le Boléro de Ravel

Bienvenue dans le blog de l’Académie Puchol pour ce cours de batterie et plus particulièrement dans cette catégorie dédiée à la maîtrise de la technique à la batterie

Aujourd’hui, nous plongeons au cœur d’une figure rythmique qui peut sembler complexe au premier abord mais qui ouvre la porte à une grande richesse rythmique : le triolet de doubles croches.

Qu’est-ce qu’un triolet de doubles croches ?

Un triolet de doubles croches est une figure rythmique qui joue un rôle crucial dans l’exploration de la dynamique et de la texture musicales. Dans le monde des rythmes, chaque figure de note peut être divisée de deux manières : en deux parties égales, appelée division binaire, ou en trois parties égales, la division ternaire.

Ainsi, une noire peut se diviser en deux croches ou en un triolet de croches, et de la même manière, une croche peut se scinder en deux doubles croches ou un triolet de doubles croches.

L’approche technique : Le frisé de 4

Pour approfondir ta maîtrise du triolet de doubles croches, nous allons nous concentrer sur un geste technique spécifique, le frisé de 4, ou « 4-note en frisé ». Ce geste nous permet de travailler la fluidité et la précision, essentielles pour l’exécution des triolets de doubles croches.

Exercices préparatoires

Pour intégrer cette technique à ton jeu, je te propose deux exercices fondamentaux. Ces exercices doivent être pratiqués régulièrement, en commençant très lentement, pour ensuite progressivement augmenter le tempo.

Premier exercice :

Déroulé : Dans une mesure à quatre temps, joue une croche sur chaque temps et, sur le « et », remplace une croche par un triolet de doubles croches.

Doigté : Main droite sur le temps et main gauche sur le « et ».

Objectif : « 1 et 2 et 3 et 4 et », avec une accélération progressive.

Deuxième exercice :

Déroulé : Commence sur le temps avec un triolet de doubles croches, et joue une croche sur le « et ».

Progression : « 1 et 2 et 3 et 4 et », en augmentant le tempo de manière graduelle.

Application pratique : Le Boléro de Ravel

Le Boléro de Ravel se présente comme un exemple parfait pour mettre en pratique les triolets de doubles croches. Joué traditionnellement à 72 à la noire, ce morceau emblématique offre une occasion idéale d’appliquer et de maîtriser cette figure rythmique complexe.

En explorant la riche palette rythmique de la batterie, il est captivant de constater comment des morceaux classiques peuvent servir de base à l’apprentissage de techniques spécifiques.

Un exemple particulièrement éclairant est celui du Rigodon, une marche de caisse claire ternaire, qui, par son essence même, offre un terrain d’entraînement idéal pour ceux cherchant à maîtriser le jeu en triolets.

Bien que nettement différent dans son contexte et son style, le Rigodon résonne avec la discipline et la précision rythmique mise en avant dans l’interprétation du Boléro de Ravel. 

Origines du Boléro

Le Boléro de Maurice Ravel, composé en 1928, est l’un des morceaux de musique classique les plus célèbres au monde. Initialement commandé par la danseuse Ida Rubinstein, le Boléro était destiné à être une pièce de ballet.

Ravel lui-même a décrit le Boléro comme une étude en orchestration, avec un rythme répétitif et une mélodie persistante qui se développe progressivement à travers l’orchestre.

Structure musicale

La pièce est remarquable pour sa structure simple mais hypnotique : un thème unique et obstiné répété à l’envie, sur lequel se superposent des variations instrumentales croissantes en intensité.

La constance du rythme, joué par le tambour tout au long de la pièce, crée une toile de fond sur laquelle la mélodie évolue, rendant le Boléro fascinant tant pour les interprètes que pour les auditeurs.

Impact et réception

Depuis sa création, le Boléro de Ravel a captivé le public et les musiciens par sa montée en puissance et son climax irrésistible. Sa popularité ne s’est pas démentie au fil des années, en faisant une œuvre incontournable dans le répertoire classique mondial.

Pratique du Boléro à la batterie

Maîtriser le jeu sur la grosse caisse est essentiel pour accompagner les triolets de doubles croches avec dynamisme et précision.

Le charleston joue un rôle clé dans l’articulation des triolets de doubles croches, offrant une réponse cinglante qui met en valeur la précision rythmique.

Techniques fondamentales

Jouer le Boléro dans une mesure à trois temps (« 1 2 3, 1 2 3 ») est un exercice exceptionnel pour travailler les triolets de doubles croches. Cette pratique te permet d’affiner ta précision rythmique et ta capacité à maintenir une constance tout en intégrant des variations subtiles et progressivement plus complexes.

Approche progressive

Commence à un tempo très lent de 36 à la noire pour bien saisir chaque note et chaque geste. Cette lenteur initiale te donnera l’occasion de te concentrer sur la précision des triolets et sur l’équilibre entre les mains.

Ensuite, augmente progressivement le tempo de 4 BPM à la fois, jusqu’à atteindre le tempo de performance de 72 BPM. Cette progression méthodique assure une maîtrise approfondie du morceau, te permettant de développer à la fois endurance et expressivité.

Conclusion

L’apprentissage et la maîtrise du triolet de doubles croches, ainsi que du frisé de 4, enrichissent non seulement ta palette rythmique mais ouvrent également la voie à une expression musicale plus riche et plus nuancée.

Que tu pratiques ces exercices ou que tu interprètes le Boléro de Ravel, l’essentiel est de progresser à ton rythme, en privilégiant toujours la précision et la musicalité. Bonne pratique, et surtout, prends plaisir à jouer et à explorer les profondeurs rythmiques de la batterie.

Tu as aimé cet article ? Partage-le avec des amis :

Télécharge les guides offerts

Télécharge nos cours de batterie offert !

Tes données sont en sécurité et tu pourras te désabonner à tout moment. Voir la politique de confidentialité.